Le temps de Dieu

Articles archivés

Jette-le a la mer!!!

Créé par le 14 oct 2009 | Dans : L'Amour de Dieu, Le temps de Dieu

Tout le monde connait l’histoire de Jonas, ce prophète avalé pas un monstre marin car il fuyait la destinée de Dieu pour sa vie. Mais avant d’être avalé par ce monstre, Jonas est monté dans un bateau en direction de Tarsis et une tempête s’est levée, obligeant les mariniers dans un premier temps à jeter des marchandises à la mer. Malgré cette opération, le navire continuait à prendre de l’eau alors chacun invoqua son dieu mais rien n’y fit. Ils allèrent alors vers Jonas et lui demandèrent ce qu’il en savait. Jonas n’eut pas d’autre choix que d’avouer la vérité et de consentir à être jeté a la mer et les mariniers après avoir invoqué l’Eternel, reconnu sa grandeur et imploré sa grâce « prirent Jonas, et le jetèrent dans la mer. Et la fureur de la mer s’apaisa. Ces hommes furent saisis d’une grande crainte de l’Éternel, et ils offrirent un sacrifice à l’Éternel, et firent des vœux » Jonas 1: 15-16. 

A l’image de ces hommes, nous devons avoir le courage de jeter à la mer les causes de nos soucis, de nos angoisses, de nos inquiétudes, de nos tourments. Les mariniers, face à leur situation, cette tempête et ce vent violent qui allait causer leur perte, ont fait l’exercice qui consiste à identifier la source de son problème. Mais l’ayant trouvé, ils n’ont pas cherché à le résoudre par eux mêmes mais ont opté pour la solution radicale qui est de tout jeter à la mer afin d’en être débarrassé une fois pour toute. Une fois qu’ils l’ont fait, la fureur de la mer s’est apaisée et ils ont adoré Dieu. Le Seigneur nous a créés pour l’adorer. Le Seigneur ne nous a pas créés pour que nous vivions dans l’agitation, le tourment et la perplexité.

Lire la suite »

SEIGNEUR, S’IL TE PLAIT, PASSE DANS MA VIE !!!

Créé par le 19 mai 2009 | Dans : L'Amour de Dieu, La fidelite de Dieu, Le temps de Dieu

La vie de la prostituée Rahab, est mentionnée dans au moins trois passages de la Bible : Josué 2, Josué 6 : 25 et Matthieu 1 : 5. 

Avant d’entrer dans la pays promis avec le peuple, Josué envoie deux de ses hommes explorer les pays promis et en particulier la ville de Jéricho. Les deux hommes se rendent chez Rahab, une prostituée. Mais peu de temps après, le Roi de Jéricho les envoie chercher mais Rahab, a alors la présence d’esprit de les cacher sur le toit de sa maison et de distraire les poursuivants  en les envoyant vers une autre direction. Une fois ces derniers partis, Rahab fait promettre aux envoyés de Josué d’épargner sa maison et sa famille, ce à quoi ils consentent. Ils peuvent ainsi grâce à l’aide précieuse de Rahab retourner vers Josué et lui rendre compte de la situation. 

Ce passage nous intéresse à plusieurs titres mais nous nous limiterons à quatre aspects. 

Lire la suite »

MON HEURE N’EST PAS ENCORE VENUE

Créé par le 29 avr 2009 | Dans : Le temps de Dieu

L’histoire des noces de Cana est bien connue et dans l’évangile de Jean 2 :1-12, elle est considérée comme le premier miracle de Jésus.  Jésus et ses disciples sont invités à un banquet de mariage. Sa mère aussi y est conviée. Tout semble bien se passer jusqu’à ce que le vin commence à manquer. Connaissant le pouvoir de son fils, sa mère se dirige vers lui et l’en informe. Mais Jésus lui répond d’une manière qu’on pourrait a priori juger agressive, il lui dit « Femme, qu’y-a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n’est pas encore venue» 

Mais sa mère ne lui répond pas et exhorte plutôt les serviteurs à faire ce que son fils leur demandera.  Il est facile de s’imaginer qu’au moment où Marie fait ce constat, plusieurs autres invités présents sur les lieux font le même. En voyant les quantités de vins s’amenuiser considérablement, les invités ont du prendre la décision de quitter les lieux, car la beauté d’une fête réside dans la quantité et la qualité du vin servi. Lorsque les cuves commencent à se vider, n’est ce pas le signe annonciateur de la fin de la fête ? 

Tout cela était sans réaliser que la puissance de la présence de Jésus sur les lieux. Juste quelques instants après, Jésus donne des instructions pour que l’eau soit transformée en vin, et quel vin ! Même l’ordonnateur du repas fut surpris de la qualité de ce vin, tant et si bien qu’il reprocha à l’époux d’avoir inversé la pratique qui veut que le bon vin soit servi le premier et le moins bon après. Sauf que Jésus n’est pas sujet aux habitudes ni aux coutumes, il est sujet à son heure. Tant que son heure n’a pas encore sonnée, rien ne peut se passer, et lorsque son heure sonne, elle bouleverse l’ordre établi. Les vases de purifications sont reconvertis en jarres qui contiennent le meilleur des vins qui soit, le meilleur vin est servi à la fin du repas.  Tous ceux qui sont partis avant la transformation, avant l’heure de Jésus ont raté l’opportunité non seulement de gouter au meilleur vin main aussi de croire et de recevoir leur salut. Il en va ainsi de nos vies, tant que l’heure de Jésus n’est pas arrivée, ne renonçons pas, ne quittons pas la scène, ne nous décourageons pas. La prière de Marie n’a pas précipité l’action de Jésus car nos prières ne bousculent pas le plan de Dieu si son heure n’est pas encore arrivée. Mais elle montre à Dieu que nous sommes disposés à recevoir et nous permettent de rester en éveil, de rester connectés, c’est pourquoi Marie a dit aux serviteurs « Faites ce qu’il vous dira », en d’autres termes « tenez-vous prêts » ou comme dira plus tard l’apôtre Paul : « Veillez et priez ». 

La prière nous permet de rester connectés afin que lorsque l’heure de Jésus arrive,  nous soyons comme ces serviteurs, prêts à obéir aux instructions.  Lorsque tu veux être saisi par le découragement, lorsque les circonstances te montrent des choses contraires ou que comme certains des invités, tu es tenté de t’en aller, souviens-toi que Jésus est là et que son heure n’est peut-être simplement pas encore venue. Continue à prier et tiens-toi en alerte afin que lorsque cette heure sonnera, tu sois prêt à boire ta part de bon vin. Que le Seigneur de bénisse et te fasse la grâce de savoir et de pouvoir attendre son heure dans la prière. 

Caroline Mpondo Mboka, dans l’attente de l’heure de Jesus

traditionprimordiale |
minhadj alghouraba (cheikh ... |
ilyasse123 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | koki
| EGLISE DE DIEU Agapè Intern...
| UNION DES EVANGELISTES INTE...