Psaume 139 :14 « Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien. » 

J’ai découvert ce verset avec beaucoup de délectation et de joie. Et je me fais une joie tous les jours de le confesser. Je me regarde tous les matins en me disant « Je suis une sacrée réussite !», non à cause de mes qualités personnelles ou de mon physique mais parce que je suis une créature de Dieu.  

Ce Dieu dont je suis la seule créature à l’image et à la ressemblance. Dieu a créé toute chose mais s’est assuré que seul l’homme, donc seule moi, serait à son image et à sa ressemblance. N’est ce pas merveilleux ? 

Je me tiens donc sur cette parole pour clamer haut et fort, à qui veut l’entendre et surtout à mes ennemis qui ne veulent pas l’entendre que « je suis une créature merveilleuse ». Je suis une créature merveilleuse, exceptionnelle, géniale, extraordinaire, grande, haute, forte, à l’image de mon Dieu. Et je poursuis en disant « Tes œuvres sont admirables,» Cela signifie qu’en tant que œuvre de Dieu, je suis une personne admirable. Dieu m’a fait la grâce d’être une créature admirable. Je suis donc une personne qui mérite l’admiration, l’admiration étant elle-même définie comme  un sentiment de joie, de plénitude face à une perfection, une beauté.  

Je ne susciterai donc ce type de sentiment qu’en étant un témoignage de Christ et de sa présence dans ma vie. La bible me dit que si j’accepte Christ, je suis une nouvelle créature, les choses anciennes sont passées et toute chose est devenue nouvelle. La même bible m’enseigne également que lorsque j’accepte Christ, ce n’est plus moi qui vis mais c’est Christ qui vit en moi. L’écriture me dit aussi que Christ est comme est venu me libérer de la malédiction de la loi et du péché du premier Adam. 

Au regard de tout cela, je peux donc dire qu’avec Jésus, je réintègre ma nature première de « créature merveilleuse » et de « œuvre [sont] admirable » 

Voilà ce que Dieu a fait et dit de moi et « mon âme le reconnaît bien ». Au delà de mon âme, j’ai également invité mon corps, mon esprit mais également tout mon environnement à reconnaître cela. 

Je ne veux pas que ce statut me soit emprunté ou volé. Je ne veux pas que les circonstances (la maladie, la peur, les angoisses, les déclarations des médecins, de mes parents, de mes patrons ou collègues, etc.) me permettent d’en douter une seule minute de ma vie. Je veux garder cela fermement inscrit et ancré dans mon cœur enfin de ne pas l’oublier. C’est pourquoi je le confesse tous les jours. 

Je suis créée pour accomplir de bonnes œuvres car je suis moi-même une bonne œuvre. 

Par conséquent, je combats et rejette tout ce qui dans ma vie me détourne de Dieu, sa parole et sa volonté pour ma vie, de tout ce qui m’attire loin de ma destinée et de ma fonction première. 

Et parce que je suis une créature merveilleuse appelée à accomplir de bonnes œuvres, je ne laisse rien ni personne, par ses pensées, ses actions ou ses attitudes me convaincre du contraire. 

Et parce que je suis une créature merveilleuse appelée à accomplir de bonnes œuvres, je m’emploie tous les jours, à répandre par mes pensées, mes actions et mes attitudes, l’amour de Dieu autour de moi. 

Tout en moi et tout ce qui sort de moi doit rendre témoignage que « je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien » et que je loue l’Eternel pour ca.  Ne laissez rien ni personne vous convaincre du contraire. Saisissez-vous de cette parole et employez-vous à accomplir les œuvres merveilleuses pour lesquelles vous avez été prédestinés. 

Prière : Seigneur Jésus, je te loue de ce que tu as accepté de mourir à la croix afin que je réintègre mon statut initial de créature si merveilleuse à l’image et à la ressemblance de Dieu. Mon âme le reconnaît bien. Aide-moi à tenir cela bien ferme afin d’accomplir tous les jours de ma vie les bonnes œuvres auxquelles j’ai été appelées, dans le précieux nom de Jésus.